Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le petit journal de Chef Damien
Sortie en mer avec un pécheur pro de homard bleu au casier. Le bosco Pascal Cavarec m'amène sur son bateau P'tit Loup pour relever ses 90 casiers. En pleine saison mai et juin, il en aura 200...



Pascal commence par préparer le poisson pendant que le bateau se dirige en pilotage automatique vers les casiers à 1 km des côtes environ. Ce poisson va être fixé dans les casiers en guise d'appâts.
Nous arrivons sur la zone de pêche. Pascal attrape les bouées et il va treuiller les 10 casiers espacés sur un même cordage. Il vérifie les casiers un par un, sort les homards si il en a, éjecte les tourteaux trop petits et les étoiles de mer trop gourmande et remet les casiers à l'eau.

Un travail très physique, qui demande beaucoup de précision car Pascal est seul sur le P'tit loup et le moindre accident peut être fatal.

Bilan de la pêche du jour : 4 homards, 1 tourteau et 1 kg t'étrilles...
Une très mauvaise journée de pêche.
Je ne mangerai plus un homard sans penser aux efforts des pêcheurs pour nous amener ce produit d'exception dans notre assiette.

Commenter cet article

Stephen Edward Samuelian 28/10/2015 16:25

They really took time for this.

GG 19/06/2012 17:28

Très beau reportage !! Il est trop fort ce Ptit Loup, cette journée n'aura pas été bonne mais les suivantes auront été meilleurs...\r\nA une prochaine fois Damien, avec plaisir !\r\nGaëlle

Nicolas Cage 19/06/2012 17:28

It’s really great post. I would like to appreciate your work and would like to tell to my friends.\r\nThanks for sharing \r\n

Sweet & Salty 19/06/2012 17:28

Merci pour cet article.\r\n\r\nVivant en Bretagne (ouest) les pêcheurs, on y pense souvent...\r\n\r\nBises\r\nDan

Isabelle 19/06/2012 17:28

Merci pour ce témoignage vivant,de la pêche au homard.\r\nC'est vraiment bien de parler des gens qui nous nourrissent et parfois en risquant leur vie. ( je me nourrie de manière rarissime de homard mais bon!)\r\nLes photos sont extrêmement belles, on est vraiment sur le bateau...pour un peu , on aurait le mal de mer!